Noir, sobre et élégant, fidèle silhouette de notre bord de mer, voilà le cormoran!

Que ce soit sous l'eau, son vol lourd au ras de l'eau ou sur les rochers, toutes ailes déployées, le cormoran est un oiseau familier.  Notons qu'il y a de nombreuses espèces de cormorans. Sur nos côtes, nous avons le grand cormoran et le cormoran huppé qui arbore une petite huppe sur la tête en période des amours.

Une silhouette reconnaissable:  de taille moyenne (de 45 à 100cm), cet oiseau est principalement noir avec des reflets vert bouteille, du blanc sur le ventre ou au niveau du cou. Ils ont un long cou flexible, une tête  au long bec puissant et crochu. Ses pattes sont larges et palmées. Son vol est lourd et caractéristique, souvent au raz de l'eau en solitaire ou en groupes plus en hauteur lors des plus longs déplacements. Il sèche ses ailes sur les rochers, sortes de croix noires. On ne le voit jamais sur le sable ni en haute mer et pour notre plus grand plaisir, il est sédentaire chez nous et nous accompagnera tout l'hiver!

Un oiseau très aquatique:  son plumage étant partiellement perméable, il y a peu d'air emmagasiné dans son plumage contrairement aux autres oiseaux, le rendant ainsi plus lourd dans l'eau. En surface, on ne voit dépasser que son cou. Sous l'eau il se débrouille plutôt bien : il nage en apnée jusqu'à une quarantaine de mètres pendant plus de 2 mn. Mais, en général, pour attraper des poissons, ses plongeons durent une trentaine de secondes et restent dans la zone des 10 mètres. Il doit sécher ses ailes entre les plongées et les enduire d'un anti imperméabilisant qu'il sécrète lui-même, il l'étale avec son bec.

Délocalisation : ne croyez pas que le cormoran soit uniquement breton, on le retrouve sur presque tous les continents. Cette grande diversité d'habitat l'oblige à s'adapter : son comportement change. Ainsi, au Groenland, il mange deux fois plus en hiver que chez nous. Comme il pêche en mer et en eau douce, une colonie s'est installée en Sologne où il est devenu invasif. Il peut également pêcher en eaux obscures ce qui laisse supposer qu'il utilise d'autres moyens que la vue pour pêcher. En Asie, le cormoran est parfois domestiqué par les pêcheurs pour leur ramener des poissons!