Un joli nom, de belles couleurs mais attention danger!

Pas de quoi céder à la panique mais des physalies ont été retrouvées échouées sur des plages de Bretagne en octobre et novembre dernier. Mais que sont ces animaux exactement et quel danger représentent t'ils?

autre nom : on les nomme également vessie de mer ou plus poétiquement "galère portugaise".

Qu'est ce que c'est : échouée, elle ressemble à un gros sac; son corps est un flotteur gonflé d'air de couleur rosé ou bleuté. Il mesure de 15 à 20 cm. Elle est composée de 90% d'eau. Elles ont des filaments pouvant aller jusqu'à 10m de long, ce sont eux qui présentent un danger pour les hommes.  Ses longs filaments sont de couleur pourpre, violets et transparents quand ils sont dans l'eau.C'est un très ancien cousin des méduses.

Pourquoi en Bretagne? habituellement, la physalie vit dans les régions tropicales et sous tropicales. Il y a eu tout d'abord des tempêtes en Atlantique.  Ce sont les courants marins qui les font remonter car on en a même retrouvé jusqu'en en Angleterre. C'est le Gulf Stream qui nous les amène.

Du danger? et bien oui car même mortes, elles restent encore venimeuses. Elles le sont encore deux mois après la mort de l'animal. Les tentacules possèdent des milliers de harpons microscopiques avec lesquels elles injectent leur venin. Au simple toucher de ces filaments, cela peut provoquer une réaction allergique pouvant aller de la simple brûlure à une hospitalisation.

En conclusion : pas de panique. Les forts vents et les marées jouent sûrement un rôle dans ces échouages. Un garde de la baie de St-Brieuc pense que le réchauffement des eaux peut être également en cause. Il faut donc être vigilant et voir dans les années à venir ce qui se produira. Et bien sûr, en local, si l'on voit sur la plage des physalies, avertir la mairie.