Le gobie appartient à l'une des plus grandes familles de poisson.

Portrait : souvent de taille inférieure à 10 cm, ce poisson est très fréquent dans la zone de balancement des marées. On le rencontre d'ailleurs  souvent dans les flaques lors de pêches à pied. Il est souvent beige avec quelques tâches plus foncées sur le reste du corps. Il a une tête avec deux yeux proéminents. Il n'a pas de vessie natatoire ce qui fait de lui un piètre nageur. Il passe donc  la majeure partie de son temps au fond où il trouve les petits invertébrés et les algues qui forment son régime alimentaire.

Reproduction : Ils attachent leurs œufs sur des algues ou les rochers. Ils peuvent déposer jusqu'à des centaines d'œufs. Après la fertilisation des œufs pondus par la femelle c'est le mâle qui s'en occupe, les nourrit et les protège des prédateurs.

En plongée : notre site de prédilection pour nos baptêmes au club de plongée est la cale du canot de sauvetage où nous venons tous les après-midis en été faire découvrir la plongée à tous.  La plus grande joie des plongeurs est d'approcher au plus près les poissons bien sûr, les nourrir reste un des moments les plus sympas de la plongée. A la fin de la plongée, on revient presque en surface proposant un instant au baptisé de se poser sur la cale, le moniteur sort alors un plomb de sa poche et écrase une patelle et on attend souvent peu de temps... un gobie arrive suivi quelques instants plus tard de biens d'autres attirer par ce festin facilement gagné. Et bien au bout d'une semaine, il suffit simplement de faire du bruit avec le plomb sans écraser de coquillage pour que les gobies arrivent nombreux.  Petit mais intelligent et surtout gourmand!