Belle, attirante, dangereuse, multicolore, telle est l'anémone de mer!

Portrait : Un pied qui s'ancre dans le sable ou s'attache sur un rocher surmonté d'un corps d'où rayonnent des tentacules lisses. Ces tentacules sont disposés en cercles autour de la bouche qui se trouve au centre. Elle n'a pas de squelette. Elles sont pour la plupart sédentaires mais peuvent aussi se déplacer par glissement. Les couleurs vont du vert, brun rouge jusqu'à rubis.

Un piège fatal : au premier abord, tout parait calme, les tentacules flottent dans l'eau ondulant au gré du courant, une sorte de fleur ouverte et innocente. Mais méfiance, car en fait les tentacules possèdent de nombreuses cellules qui se nomment nématocystes ou poison urticant. Tout poisson ou crevette qui touche le tentacule reçoit de petites piqures qui l'empoisonne presque instantanément. Ensuite et bien  c'est direction la bouche...Les anémones hébergent aussi dans leurs tentacules des algues unicellulaires qui métabolisent l'énergie solaire en énergie exploitable pour leur organisme.

Un partenariat salutaire : certaines anémones vivent également en mutualisme avec d'autres animaux. Tout le monde a vu Némo, le poisson clown est insensible au venin de l'anémone et s'en sert comme abri, c'est le cas également de certaines crevettes. Certaines anémones s'installent sur la carapace d'un crabe ou sur la coquille d'un Bernard l'ermite d'une part sans doute pour profiter du déplacement, une sorte de covoiturage, d'autre part elle peuvent partager le repas de leur taxi.

Sous l'eau : on les trouve à faible profondeur. A marée basse, observez dans les flaques ces jolies fleurs, touchez-les même; dans les mers froides elles n'est pas dangereuse pour l'homme. Cela colle au doigt. Quand elles sont hors de l'eau, elles se referment pour garder l'humidité, on dirait une boule.

En plongée sur les tombants souvent dans les zones sombres, on observe des tapis de petite anémones rose mauve allant jusqu'au rubis avec des petites tentacules à bouts arrondis blanchâtres répondant au doux nom de corynactis c'est de toute beauté!