Les producteurs

Huit paysans producteurs locaux bio et deux transformateurs sont partenaires de l’Amap.

Leur démarche et leurs pratiques s’inscrivent pleinement dans les valeurs défendues au sein des Amap : le respect de la santé des consommateurs, du bien-être animal, de l’environnement et de l’éthique dans le travail.

Les contrats

Pour bénéficier de paniers, il convient de :
-Etre adhérent-e à l’Amap.
-Souscrire un contrat avec le ou les producteur-s selon ses désirs.

Les saisons sont de 6 mois renouvelables (Mars-Août & Septembre-Février).

Pour plus de souplesse, au choix : petits ou grands paniers, à la semaine ou à la quinzaine.

Les distributions

Chaque Jeudi de 18h30 à 19h45
Salle de l’Eden
14 Rue Castelnau-Erquy

Elles sont assurées par les amapiens-ennes selon les disponibilités de chacun-e, en présence des producteurs. Moment d’échange et de convivialité toujours agréable.

Les paniers d'Erquy

Une initiative citoyenne mise en oeuvre en Septembre 2014 par des habitants qui souhaitent manger sainement sans se ruiner, recréer du lien social en participant à la vie du centre bourg et aider les paysans du territoire à vivre de leur métier.
A chaque distribution, une table de documentation, des prêts d’ouvrages, des recettes.
Des activités, ateliers et sorties ponctuent chaque saison.

Actualités

Lundi 17 avril 2017 - Journée Internationale des luttes paysannes - Droits des paysans, droits universels.

Vers une Déclaration des Nations unies sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales !

(Harare, Mars 2017) Le mouvement paysan international La Via Campesina www.viacampesina.org appelle ses membres et ses alliés à se mobiliser le 17 avril, Journée internationale des luttes paysannes. Cette année, nous souhaitons que le monde entier sache que les paysans, les paysannes et les autres personnes travaillant dans les zones rurales œuvrent sans relâche pour leurs droits. L’initiative pour les droits des paysans, lancée par La Via Campesina il y a 17 ans, est maintenant à un stade avancé pour être reconnue par les Nations unies comme une Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales. Cette déclaration, si elle est approuvée, créera un instrument juridique international pour protéger les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales, et attirer l’attention sur les menaces et les discriminations dont ils sont victimes.